Présentation de la fondation Albert Cohen

Présentation de la Fondation 

La fondation a pour but :

–      La défense et la protection des droits des étrangers se trouvant sur les territoires de la Suisse et des pays de l’Union Européenne, dans le respect de la Convention Européenne des Droits de l’Homme et des Protocoles Additionnels n° 1, 2, 4 et 7.

–      Le soutien aux associations et organisations non-gouvernementales de défense des droits des étrangers tant en Suisse, que dans les pays de l’Union Européenne et la recherche de documentation sur la situation des droits de l’homme dans les pays dont lesdits étrangers sont originaires.

–      La création et l’attribution d’un prix littéraire ou artistique à des oeuvres et/ou artistes s’étant distingués par leurs actions ou leurs créations en faveur de l’amélioration et la valorisation du statut des étrangers dans nos sociétés.

–      La diffusion de l’oeuvre d’Albert Cohen en tant qu’écrivain et fonctionnaire international en toute langue et par tout moyen d’expression, ainsi que la constitution d’une banque de données sur sa vie et ses oeuvres pour être mise à la disposition des chercheurs, et la défense du droit moral sur ladite oeuvre ;

Les missions de la Fondation •

« … La démarche suivie par notre Cour : garantir des droits, non pas théoriques et illusoires, mais effectifs et concrets [aux étrangers] (NDLR)… Le[ur]s droits fondamentaux sont souvent menacés ou violés. L’intolérance à leur égard conduit à des discriminations dans de nombreux domaines de la vie publique et privée.

Très souvent, le simple fait pour eux de revendiquer leurs droits leur paraît déjà un obstacle insurmontable. Aussi, parcourir le long chemin vers la reconnaissance de ces droits, lorsqu’ils ont été méconnus par les autorités nationales, se conçoit difficilement sans une assistance juridique appropriée… »

Jean-Paul Costa,

Président de la Cour Européenne des Droits de l’Homme  Discours d’ouverture du séminaire à destination des avocats défendant les droits des personnes, Strasbourg, 28 avril 2008

 Agir pour faire respecter l’Etat de droit au profit des non-nationaux

  1. Présenter des recours aux niveaux nationaux et supranationaux dans les cas où l’application du droit aux non nationaux semble avoir été discriminatoire.
  2. Faciliter le regroupement d’actions en recours
  3. Diffuser, là où elle est nécessaire, la jurisprudence récente ayant permis de faire progresser l’Etat de droit
  4. Recueillir et faire connaître les décisions et les bonnes pratiques des administrations dans la reconnaissance des droits des non nationaux.
  5. Mettre à la disposition des ONG :
    1. l’expertise juridique de la Fondation et de ses avocats permanents et bénévoles dans le traitement de dossiers à fort enjeu pour le respect et le renforcement de l’Etat de droit
    2. les outils et processus de structuration de leur activité juridique afin de permettre un traitement efficace et rapide des dossiers à enjeu majeur pour le respect des droits des non nationaux 

 Agir pour connaître et faire connaître les enjeux de l’Etat de droit

  1. Développer une stratégie propre sur les moyens à mettre en oeuvre pour un renforcement de l’Etat de droit
  2. Faire mieux connaître Albert Cohen « fonctionnaire international» grâce à des publications sur tous types de supports
  3. Elaborer et diffuser des programmes pédagogiques sur l’Etat de droit à destination de tous publics notamment les plus jeunes

Agir pour encourager les productions littéraires ou artistiques interrogeant la figure de l’Etranger et lui apportant  un nouvel éclairage 

–            Annuellement, le Prix de la Fondation, doté de 50 000 CHF, récompensera une oeuvre  interrogeant la figure de l’étranger et lui apportant un nouvel éclairage. La moitié de cette dotation reviendra à une organisation à but désintéressé oeuvrant pour le respect des droits des non-nationaux en France et/ou en Suisse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *